Groupe CRCE Pierre Laurent Sénateur de Paris

Affaires européennes

195

Va-t-on continuer à financer Amazon, la multinationale de la logistique ?

Europe

Conseil européen des 12 et 13 décembre 2019

Par / 18 décembre 2019
Monsieur le président, madame la secrétaire d’État, mes chers collègues, six mois après les élections européennes, nous aurions pu nous attendre à des annonces politiques fortes lors de ce premier Conseil européen depuis la nomination de la nouvelle Commission, d’autant qu’il faisait suite au sommet de l’OTAN et était concomitant avec la COP25, extrêmement décevante, et le mouvement social contre la réforme des retraites en France, observé partout en Europe. Il intervenait en outre au lendemain de la victoire électorale de Boris Johnson au Royaume-Uni, dont je m’étonne d’ailleurs que certains ici semblent (...) Lire la suite

Le modèle institutionnel et économique de l’Union européenne est à bout de souffle

Conseil européen des 20 et 21 juin 2019

Par / 25 juin 2019
Monsieur le président, madame la secrétaire d’État, mes chers collègues, mon intervention tranchera peut-être un peu avec l’ambiance « (...) Lire la suite

Ces dirigeants et leur méthode sont la honte de l’Europe !

Accord UE-Grèce

Par / 15 juillet 2015
Nous abordons le vote crucial d’aujourd’hui, conscients que le week-end écoulé et le coup qu’il a porté à l’idée européenne marqueront (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Une nouvelle dérégulation du secteur du logement

Encadrement des activité des plateformes de locations pour de courtes durées

Par / 16 mars 2018
Le développement des plateformes de locations de biens immobiliers pour de courtes durées s’est développé et accentué ces dernières années dans la capitale, dans les grandes (...) Lire la suite

Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris
Vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées ; membre de la commission des affaires européennes
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Dernieres vidéos

7,5 milliards d’euros

C’est la perte que pourraient subir les collectivités territoriales en 2020 du fait de la crise sanitaire.

Administration