Groupe CRCE Pierre Laurent Sénateur de Paris

Affaires économiques

26

Le CETA s’inscrit dans une libéralisation effrénée des échanges

Economie

Poursuite de la procédure de ratification du CETA

Par / 15 avril 2021
Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, le 23 juillet 2019, l’Assemblée nationale a examiné en urgence, en fin de session extraordinaire, le projet de loi de ratification du CETA. Deux ans plus tard, quatre ans après sa signature, ce texte n’est toujours pas inscrit à l’ordre du jour du Sénat. Pourquoi un tel déni ? Comment justifier le silence du Gouvernement qui accompagne cette non-inscription ? Le Gouvernement a-t-il l’intention de contourner définitivement le vote de notre chambre en jouant la carte de l’application provisoire indéfinie, puisqu’aucun délai légal de (...) Lire la suite

Le Gouvernement n’avance que des arguments d’une totale légèreté

Croissance et transformation des entreprises : article 44

Par / 5 février 2019
Mon intervention tombe au bon moment, juste après celle de Mme Primas, car je voudrais insister sur nos diversités d’opinions. Nous nous (...) Lire la suite

Des règles différentes s’appliqueront à chacune de ces zones

Loi Macron : Article 80

Par / 6 mai 2015
Après mes collègues Annie David et Dominique Watrin, je souligne que les douze « dimanches du maire » s’ajouteront aux dérogations déjà (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Une réforme pour financer le développement durable des pays africains

Modes de calcul des quotes-parts de droits de tirage spéciaux attribués par le FMI

Par / 7 décembre 2021
Les droits de tirage spéciaux (DTS) sont un instrument monétaire international créé par le fonds monétaire international (FMI) en 1969 pour compléter les réserves officielles (...) Lire la suite

Bio Express

Pierre Laurent

Sénateur de Paris
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées et membre de la commission des Affaires européennes
Elu le 20 mai 2012
En savoir plus

Dernieres vidéos

7 milliards d’euros

C’est le montant des contrats d’assurance emprunteur, détenus à 88 % par les banques elles-mêmes.

Administration