[(|non) Nous ne sommes pas pour le statu quo - Intervention de Dominique Watrin - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

En direct La loi Travail non merci !

Interventions, analyses, réactions : suivez avec nous l’examen au Sénat de la loi Travail, en séance publique du 13 au 28 juin. Avec un seul mot d’ordre, partagé par la très grande majorité des Français : retrait !

Lire la suite

Nous ne sommes pas pour le statu quo

Intervention de Dominique Watrin -

13 juin 2016

Ne croyez surtout pas qu’en défendant dans cet hémicycle un texte aussi brutal contre le monde du travail, vous puissiez vous prévaloir, face aux surenchères de la droite, d’une quelconque vertu d’équilibre.

Car si la droite a fixé à 39 h le seuil de déclenchement des heures supplémentaires, c’est qu’elle s’est appuyée aussi sur l’article 2 de votre texte, dont elle n’a d’ailleurs pas demandé la suppression et qui permet aux employeurs de contourner toujours plus l’obligation de rémunérer les heures supplémentaires et de ne payer que 10 % les 8 premières contre 25 % aujourd’hui.

Je l’ai dit, je le répète : la matrice commune c’est Bruxelles, c’est le Medef ! Et je sais que certains socialistes ne sont pas loin de penser la même chose !

Pour conclure, mes chers collègues, nous aurons aussi à cœur, au cours des débats, de montrer que nous ne sommes pas pour le statu quo.

Nous pensons que le Code du travail reste à améliorer pour prendre en compte les nouvelles précarités du travail et les évolutions technologiques.
Nous portons l’exigence d’un véritable dialogue social dans l’entreprise, ce qui ne pourra se réaliser sans droits nouveaux d’intervention des salariés et de leurs représentants.

Administration