Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

En direct Patrimoine national, la SNCF n’est pas à vendre

Le Sénat examine à partir de ce mardi 29 mai la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement. Bien que celui-ci s’en défende, ce nouveau pacte ferroviaire prépare en fait le démantèlement et la privatisation de l’entreprise publique. Ensemble, dans la rue comme dans l’hémicycle, ne laissons pas faire !

Lire la suite

Bonjour et bienvenue sur ce fil d’actualité

29 mai 2018

Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur ce fil d’actualité qui va vous faire vivre, de notre point de vue, l’examen par le Sénat, programmé jusqu’à jeudi, de la réforme de la SNCF.

En se coulant dans l’ouverture à la concurrence du transport de voyageurs, en mettant fin au statut des cheminots, en transformant l’opérateur historique en société anonyme, le nouveau pacte ferroviaire du gouvernement ne vise en fait qu’à démanteler la SNCF au profit d’opérateurs privés.

L’exécutif peut compter pour cela sur le soutien de la majorité sénatoriale, qui a déjà, et à plusieurs reprises, exprimé son accord avec la réforme.

Pour notre part, nous y sommes profondément hostiles et nous sommes pleinement avec les cheminots dont la grève est d’intérêt général.

Il est néanmoins nécessaire de réformer la SNCF afin qu’elle réponde mieux aux défis de la mobilité pour tous, du développement des territoires et de la transition énergétique. Des défis auxquels seule une entreprise publique, en situation de monopole et unifiée peut satisfaire.

Administration