[(|non) Une première journée marquée par la combativité du groupe CRCE - #Jesoutienslescheminots #MonTrainJYTiens - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

En direct Patrimoine national, la SNCF n’est pas à vendre

Le Sénat examine à partir de ce mardi 29 mai la réforme de la SNCF voulue par le gouvernement. Bien que celui-ci s’en défende, ce nouveau pacte ferroviaire prépare en fait le démantèlement et la privatisation de l’entreprise publique. Ensemble, dans la rue comme dans l’hémicycle, ne laissons pas faire !

Lire la suite

Une première journée marquée par la combativité du groupe CRCE

#Jesoutienslescheminots #MonTrainJYTiens -

30 mai 2018

Le Sénat a poursuivi l’examen de la réforme de la SNCF jusqu’à minuit trente, mardi soir. Les travaux reprennent en séance à 16 h 00 ce mercredi.

Rappel au règlement, motion de procédure, interventions multiples, cette première journée a été marquée par la combativité des élus du groupe CRCE, lesquels ont dénoncé d’emblée, par la voix d’Éliane Assassi, leur présidente, "un projet de loi relatif au nouveau pacte ferroviaire qui organise, le mot n’est pas trop fort, la liquidation de la SNCF comme grande entreprise publique nationale et qui n’est pas un simple projet de réforme économique et sociale. C’est un projet porteur d’un choix de société. Le choix d’une société où l’argent et ses nouveaux préceptes, la rentabilité, la productivité, prennent le pas sur les idées mêmes du service public et l’intérêt général".

Intervenant ensuite dans la discussion générale au nom du groupe CRCE, Guillaume Gontard a rappelé que la SNCF était un patrimoine national.

Dès 13 h 00, les élus du groupe CRCE avaient salué les cheminots rassemblés devant le Sénat.

Administration