Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

A l’heure de la révolte sociale, le gouvernement choisit le train des privilégiés et rogne sur les transports du quotidien

Plan d’optimisation du Grand Paris Express -

Par / 13 février 2019

Madame la Ministre,
Je me permets d’attirer votre attention sur l’avenir du Grand Paris Express.

En effet, ce projet d’envergure attendu par des millions de Franciliennes et de Franciliens pour améliorer leurs conditions de transport, est remis en cause depuis plusieurs semaines.

Comme d’autres élu.e.s, je découvre par la presse, le contenu précis du ‘’plan d’optimisation ‘’ pour économiser 2,6 milliards d’euros sur le coût de ce futur métro : rétrécissement des gares, suppression du nombre de sorties, suppression d’interconnexion, baisse du nombre de tunneliers, suppression des consignes à vélo.. Autant de pistes envisagées et remises au Premier Ministre, par le Président de la Société du Grand Paris.

A l’instar du communiqué commun des Présidents des Conseils départementaux d’Ile-de-France, je m’inquiète de ce Grand Paris Express ‘’au rabais’’ et du manque de concertation avec les élu.e.s concerné.e.s.

Ces restrictions budgétaires sont d’autant plus mal venues que vous venez d’annoncer, dans le même temps, la confirmation du Charles de Gaulle Express, au coût exorbitant, inutile aux transports du quotidien des populations. Ce projet fait l’objet de nombreuses oppositions légitimes et sérieuses, nombreux sont celles et ceux qui dénoncent le tracé, le coût, les conséquences sur le RER B, les Lignes H et K etc.

Madame la Ministre, il est encore temps pour le gouvernement de faire le bon choix, et de privilégier le Grand Paris Express, qui irriguera une très grande partie de l’Ile-de-France, et répondra aux besoins des populations, plutôt qu’un projet ‘’vitrine’’ pour quelques privilégiés.

A l’heure où le pays connait une révolte sociale importante, il serait, me semble-t-il, appréciable, de faire passer l’intérêt général avant les intérêts privés.

L’argument budgétaire pour revoir à la baisse un projet de qualité n’est pas de mise car, comme d’autres élu.e.s de ma sensibilité politique, j’ai des propositions concrètes de financement pour soutenir un Grand Paris Express ambitieux.

En espérant que vous saurez prendre en compte les analyses convergentes qui ne manquent pas de vous parvenir, afin que vous répondiez aux besoins des habitantes et des habitants des communes d’Ile-de-France, je vous prie, Madame la Ministre, de recevoir, mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Il est urgent de reconnaître cette profession

Reconnaissance urgente pour la profession de sage-femme - Par / 31 juillet 2020

Les courriers officiels Non à la suppression de lits et à la privatisation de la psychiatrie !

Courrier à la Directrice de l’Hôpital Albert Chenevier de Créteil - Par / 16 juin 2020

Les courriers officiels L’État ne peut rester indifférent

Situation très difficile dans les foyers de travailleurs migrants - Par / 18 mai 2020

Les courriers officiels Quelles mesures pourriez vous proposer dans le cadre du déconfinement progressif ?

Reprise d’activité de certaines structures et associations sportives - Par / 5 mai 2020

Les courriers officiels Le capital financier doit être prélevé, pas les salariés

Participation de 30 millions d’euros de l’ANCV au Fonds de Solidarité - Par / 29 avril 2020

Les courriers officiels Augmenter une offre de soins pérenne

Utilisation des hôpitaux de l’Hôtel-Dieu et du Val-de-Grace à Paris - Par / 23 avril 2020

Les courriers officiels La population prise en charge dans ces établissements est fragile

Situation des établissements psychiatriques durant la crise sanitaire - Par / 21 avril 2020

Les courriers officiels Situation critique des distributeurs-grossistes en boissons

Les intégrer au plan sectoriel de l’hôtellerie, restauration, tourisme et évènementiel - Par / 20 avril 2020

Administration