Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Notre aide doit répondre aux besoins éducatifs les plus fondamentaux

Aide française à l’éducation -

Par / 23 janvier 2019

Lettre au Ministre des Affaires Étrangères

Monsieur le Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur l’aide française à l’éducation – APD.
Notre pays souhaiterait orienter sa présidence du G7 autour des enjeux de l’éducation dans les pays en développement.

Ce louable objectif se heurte pourtant aux chiffres déclarés auprès du CAD de l’OCDE. En effet, l’aide à l’éducation de base (alphabétisation, éducation pré-scolaire et primaire...) ne représente que 2% de l’APD française. Les pays prioritaires de l’aide française désignés par le CICID en 2016 ne reçoivent que 17,7% de l’aide française à l’éducation, l’Afrique subsaharienne que 26% et le Sahel que 4,2%.

Par ailleurs, 69% de l’aide de la France à l’éducation sont alloués aux bourses et frais d’accueil des étudiants étrangers issus des pays les plus favorisés. Ces montants représentent 5 fois la part consacrée à l’éducation de base dans les pays en développement. A ce propos, l’augmentation des frais d’inscription pénalisera encore plus les étudiants étrangers issus de pays les plus fragiles qui ne pourront plus venir étudier dans notre pays, faute de moyens.

Certes, un engagement de 200 millions d’euros dans le Partenariat mondial pour l’éducation et de 100 millions d’euros à destination de l’aide bilatérale à l’éducation de base, sur la période 2018-2020 ont été annoncés, avec une priorité pour les pays du Sahel. C’est une bonne chose.

Mais afin que l’aide bilatérale à l’éducation puisse répondre aux besoins éducatifs les plus fondamentaux, il est essentiel de prioriser ces crédits en faveur des pays les plus pauvres et de l’éducation de base .
Lors de son discours à l’Assemblée Générale des Nations Unies, le Président de la République a déclaré « l’urgence d’investir dans l’éducation de base n’a jamais été aussi forte ».

Dans ce cadre, je suis certaine de pourvoir compter sur votre bienveillance pour accompagner les pays en développement dans leur mise en œuvre d’une politique éducative ambitieuse.

Dans cette attente, je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de mes sincères salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Une prise de position incompréhensible

Au sujet du communiqué de l’Assemblée parlementaire de la francophonie sur le Tchad - Par / 27 avril 2021

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020


Bio Express

Christine Prunaud

Sénatrice des Côtes-d'Armor
Membre de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 28 septembre 2014
En savoir plus
Administration