Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Une structure spécifique est nécessaire

Héritage des jeux olympiques de 2024 -

Par / 22 février 2018

Question écrite n° 03451

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre des sports sur la nécessité de la création d’une structure concernant l’héritage des jeux olympiques de 2024.

Dans le dossier de candidature aux jeux olympiques il était clairement fait mention d’un volet dédié à l’héritage de ces jeux en 2024. Pourtant aujourd’hui aucune structure en ce sens n’a été créée.

Il lui semble essentiel que l’État soit moteur en la matière pour que l’ensemble des besoins et des exigences convergent et que le travail commun puisse rapidement s’y engager. Le Conseil de Paris a émis à ce sujet le vœu qu’une entité distincte et dédiée soit créée pour étudier, planifier et construire l’héritage de Paris 2024.

Il lui demande de quelle manière elle compte répondre à ces requêtes.

Réponse de Mme la ministre des sports

Publiée le : 24/05/2018, page 2530

Texte de la réponse :

Depuis septembre 2017, l’État s’est fortement mobilisé pour contribuer à la création des structures nécessaires à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et pour mettre en place le cadre législatif et réglementaire nécessaire à l’organisation des jeux : adoption de la loi relative à l’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 du 26 mars 2018, décret relatif la Société de livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) du 27 décembre 2017 et dépôt des statuts du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (COJO) le 22 décembre 2017.

Concernant l’héritage des Jeux Olympiques, plusieurs dispositifs ont été mis en place. S’agissant de l’héritage matériel, la SOLIDEO en application de la loi n° 2018-202 du 26 mars 2018 relative à l’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, assurera la reconfiguration des sites sportifs. S’agissant de l’héritage immatériel, il existe déjà une base de travail solide comportant un certain nombre de propositions de mesures négociées entre le ministère des sports et les ministères partenaires (les ministères de la solidarité et de la santé, de l’éducation nationale, de la culture, de la transition écologique et solidaire, le secrétariat d’État chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes et le secrétariat d’Etat chargé des Personnes handicapées). Ce premier programme constitue une bonne base de travail.

Quant à la structure dédiée à l’héritage, la réflexion se poursuit et l’État sera force de proposition auprès de ses différents partenaires (Ville de Paris, Région Ile-de-France, mouvement sportif) sur ce sujet.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention - Par / 30 juin 2020

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Les questions écrites Cet accord ressemble à s’y méprendre aux accords dits « Mercosur »

Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Mexique - Par / 18 mai 2020

Administration