Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions orales

L’ensemble des questions orales posées par votre sénatrice ou votre sénateur. Au Sénat, une question orale peut, suivant les cas, être suivie d’un débat. Dans ce cas, chaque groupe politique intervient au cours de la discussion.

Lire la suite

Les séquano-dyonisiens ont droit, au même titre que l’ensemble de la population, à un service public de proximité

Fermetures de trésoreries municipales -

Par / 21 novembre 2017
Version provisoire
http://www.dailymotion.com/video/x6a6wtl
Les séquano-dyonisiens ont droit, au même titre que l’ensemble de la population, à un service public de proximité

Monsieur le Ministre,

Sous l’effet de la réduction des dépenses publiques, des services publics dont des trésoreries municipales ont disparu de territoires dans notre pays.

La Seine Saint-Denis n’échappe pas à cette cure d’amaigrissement. Ainsi, des fermetures avaient été annoncées l’an dernier mais, face à la mobilisation des élus et de la population, des promesses de sauvegarde avaient été annoncées par le Ministre des Finances de l’époque.

Or, en juillet dernier, la direction départementale des finances publiques de la Seine Saint-Denis nous a informé que les trésoreries d’Aubervilliers et de la Courneuve fermeraient leurs portes le 1er janvier 2018 pour fusionner en un seul et même site, à savoir celui d’Aubervilliers. La trésorerie de Bagnolet - à la fois trésorerie municipale et centre des impôts- serait quant à elle déplacée à Montreuil. D’autres sites seraient, à terme, aussi concernés.

Ces fermetures sont dictées par une logique économique qui visent à supprimer la moitié des trésoreries d’ici 5 ans pour, nous dit-on, alléger la facture de l’Etat.

Cette logique n’est pas la nôtre. En Seine Saint-Denis, nos villes cumulent déjà de nombreuses difficultés d’accès aux services publics comme la poste ou les hôpitaux pour ne citer que ceux-ci.

Les séquano-dyonisiens ont droit, au même titre que l’ensemble de la population, à un service public de proximité, de lien humain, que les services dématérialisés ne peuvent pas remplacer.

Demain les Courneuviens devront se déplacer à Aubervilliers où la trésorerie est surchargée- pour payer la cantine de leurs enfants ou acheter des timbres fiscaux.

Cela vaudra également pour les usagers de Tremblay en France, de Stains ou encore d’Epinay Sur Seine.

Dans tous les cas de figure, les conditions d’accueil de ces usagers aussi bien que les conditions de travail des agents s’en trouveront fortement dégradées.
Je me permets donc ce matin de relayer la colère qui s’exprime dans mon département par la voix des élus et des populations qui refusent la fermeture et la fusion de ces services publics de proximité et vous demande, Monsieur le Ministre, quelles mesures vous comptez prendre pour répondre à leurs revendications et respecter la promesse qu’avait tenue vos prédécesseurs ?
Je vous remercie.

Les dernieres interventions

Les questions orales Quel avenir pour l’aide à domicile ?  

Question orale posée à Mme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé - Par / 25 juillet 2017

Les questions orales Quel avenir pour les salariés de Marles-les-Mines ?  

Inquiétude pour les usines du groupe AEE - Par / 15 novembre 2016

Les questions orales Les activités périscolaires relèvent encore trop souvent de la garderie

Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires dans les petites communes - Par / 18 octobre 2016

Les questions orales Quels contrôles pour les écoles privées ?

Financement des écoles privées par les collectivités - Par / 10 mai 2016

Les questions orales Priorité à la modernisation des lignes de RER

Projet de ligne "Charles-de-Gaulle-Express" : coût élevé, faible intérêt général - Par / 19 février 2016

Les questions orales Maintenance aéronautique à Orly

Maintien de l’emploi & des activités économiques dans le Val-de-Marne - Par / 6 janvier 2016

Les questions orales Difficultés du pôle aérien d’Air France

Maintien de la filière aéronautique française - Par / 6 janvier 2016

Administration