Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

dossier Covid-19 : les politiques libérales en accusation

Peut-on lutter efficacement contre la pandémie de covid-19 avec des méthodes fidèles aux dogmes libéraux, alors que ceux-ci ont précisément conduit à méconnaître la crise puis à l’aggraver, notamment en affaiblissant la recherche et le service public hospitalier ? Pour le gouvernement, la réponse est oui, comme en témoignent sa gestion de la crise et plus particulièrement les dispositions de la loi de finances rectificative et les mesures de l’état d’urgence sanitaire, entré lui en vigueur le 24 mars, qu’il a fait adopter par le Parlement. Pour les membres du groupe CRCE, la réponse est en revanche négative. Ils se sont donc abstenus lors du vote de cette loi de finances rectificative et se sont prononcés contre les mesures d’urgence proposées par Emmanuel Macron : pleins pouvoirs au gouvernement pendant deux mois, sans contrôle ou presque ni vote du Parlement ; dérogations injustifiées au droit du travail en matière de congés, de repos hebdomadaires et dominicaux ; mais refus de mettre à contribution les ménages les plus riches et les actionnaires.

Télécharger le fichier en PDF Télécharger

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Hommage à celles et ceux qui travaillent pour nous permettre à tous de surmonter cette crise

1er mai 2020 -

Par / 1er mai 2020

En ce 1er mai, je souhaite à tous les travailleurs, comme de coutume, une bonne fête. Un souhait empreint d’affection et de solidarité avec toutes les victimes de cette pandémie, et aux familles plongées dans la douleur et le chagrin.

Pour la première année depuis longtemps, celle-ci ne sera pas l’occasion de rencontrer de nombreux vendeurs de muguets, ni d’aller en offrir à ses amis, collègues, voisins, familles.

Nous ne pourrons pas manifester ensemble, ni célébrer les médaillés du travail.

Cette crise sanitaire, inédite, bouscule toutes nos habitudes, nos modes de vie et de travail.

Nous découvrons et développons ensemble le télétravail, nous nous substituons parfois à d’autres professionnels, apprenons de nouvelles façons de travailler, à distance, par la voie numérique ou par téléphone.

Pour ce 1er mai tout à fait singulier, je souhaite particulièrement adresser tous mes remerciements à celles et ceux qui, chaque jour, avec beaucoup de sacrifices et au péril de leur santé, parfois de leur vie, se rendent sur leur lieu de travail ou viennent jusqu’à nous, pour permettre à chacun d’avoir accès aux soins bien évidemment et aux services de première nécessité.
Tous ces métiers qui font souvent partie des moins bien rémunérés et qui pourtant, ce n’est aujourd’hui plus à prouver, sont absolument essentiels pour la société, pour la population. Leurs salaires et leurs conditions de travail devront être réévalués, et leur dévouement actuel devra être récompensé.

Mes pensées vont aussi à celles et ceux contraints au chômage partiel, celles et ceux à qui le travail manque, qui aimeraient pouvoir reprendre leur quotidien et partir chaque jour travailler. Avec les parlementaires communistes, nous proposons que le chômage partiel soit indemnisé à 100 % du salaire brut et avons demandé l’interdiction des licenciements durant cette période de crise.

Je pense à celles et ceux qui sont confrontées à des difficultés accrues, à la hausse des prix, à la détresse sociale : retraités, privés d’emploi, mères isolées, jeunes précaires. La crise sanitaire aggrave toutes les inégalités qui fragmentent notre société, laissant craindre de nouvelles émeutes de la faim. L’aide sociale d’urgence est insuffisante. Son montant doit être revalorisé et le champ de ses bénéficiaires élargi.

Pour vous tous, nous luttons, sans relâche, et continuerons de le faire, pour que le travail soit source d’épanouissement, qu’il permette à chacun d’avoir un pouvoir d’achat correct et de vivre dans des conditions dignes et sécurisantes.

Pas de confinement pour les revendications et le droit à la justice et à l’égalité.

Bonne fête du travail !

Les articles du dossier

Lois Un rafistolage de l’organisation des élections municipales

Sécurisation de l’établissement des procurations électorales - Par / 2 juin 2020

Les débats Il faut sortir du règne de l’argent-roi

Reconstruction du pacte social national dans le cadre de la sortie de la crise sanitaire - Par / 28 mai 2020

Les débats StopCovid illustre le renoncement du gouvernement à notre souveraineté numérique

Déclaration du gouvernement relative aux innovations numériques contre le Covid-19 - Par / 27 mai 2020

Les débats Nous proposons un nouveau chemin s’appuyant sur la relocalisation et la nationalisation de secteurs stratégiques

Crise du Covid-19 : relocalisation des productions stratégiques pour assurer notre souveraineté - Par / 27 mai 2020

Les débats Le très haut débit doit entrer dans le champ du service universel

La crise du Covid-19, un révélateur de la dimension cruciale du numérique dans notre société - Par / 27 mai 2020

Lois Une instrumentalisation de l’urgence sanitaire

Diverses dispositions liées à la crise sanitaire - Par / 26 mai 2020

Lois Ce nouveau détricotage du Code du travail va encourager la précarisation des salariés

Diverses dispositions liées à la crise sanitaire : article premier - Par / 26 mai 2020

Lois Les masques doivent être gratuits pour tout le monde

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire : conclusions de la commission mixte paritaire - Par / 9 mai 2020

Lois Cet état d’urgence sanitaire ne répond en rien aux besoins engendrés par la pandémie

Prorogation de l’état d’urgence sanitaire : conclusions de la commission mixte paritaire - Par / 9 mai 2020

Administration