Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Tribunes libres

Parues dans la presse ou dans le journal du groupe, retrouvez ici les tribunes libres signées par les membres du groupe CRC.

Lire la suite

Perfide Albion ?

L’Europe libérale fondamentalement en cause -

Par / 25 octobre 2019

C’est parfois l’expression que l’on entend pour désigner nos voisins d’Outre-Manche. Ah ces Anglais ! Voilà aujourd’hui qu’ils ont décidé de quitter l’Union européenne. Quelle audace ! Quelle impudence ! Voila trois ans et demi que l’on entend parler du fameux « Brexit ».

Ainsi le peuple britannique a-t-il décidé démocratiquement de quitter l’Union européenne en juin 2016. Le résultat fut sans appel : 72% de participation, soit 33.5 millions d’exprimés, avec 17.4 millions de voix pour la sortie (leave) 51.2% et 16.1 millions de voix pour rester au sein de l’UE (remain) et 48.1%. Ce fut un séisme pour le pays et pour l’Union européenne.

Ce qui m’étonne dans les analyses c’est que l’on n’a jamais entendu personne analyser les causes d’un tel choix du peuple. Si l’on jette un coup d’œil à la carte des résultats on s’apercevra très vite de la corrélation avec la situation économique et sociale des différentes régions du Royaume-Uni. En gros, là où il y a prospérité économique, relative richesse et chômage moindre, on a fait le choix de rester dans l’UE mais l’exact inverse est vrai en ce qui concerne les résultats en faveur de la sortie. Il est donc tout à fait réducteur de ramener ce résultat à un vote xénophobe, c’est bien à nouveau l’Europe libérale qui est en cause fondamentalement.

Il serait donc sacrilège de contester cette construction européenne ! Nous le fîmes, en France le 29 mai 2005 et le monde ne s’est pas écroulé le lendemain.

Au moins, on ne peut reprocher au gouvernement britannique de ne pas respecter le vote souverain du peuple. Évidemment, le pays vit une crise politique majeure depuis cette date de juin 2016. Il y a juste un secteur qui n’est pas trop inquiet, c’est celui de la finance.

Des experts avaient prédit la délocalisation de 30 000 emplois de l’industrie financière de Londres vers les autres capitales européennes, il n’en fut rien, ce chiffre s’est arrêté à 1 000. Et puis il y eut les déclarations successives des ministres britanniques, Theresa May : « Nous allons faire du Royaume-Uni le meilleur endroit au monde pour faire des affaires ». Boris Johnson, il y a quelques semaines : « Nous allons tirer avantage de toutes les libertés que le Brexit peut apporter, un nouveau régime fiscal pour l’investissement (traduire moins d’impôts), créer des ports francs et de nouvelles zones économiques ». Et puis ces mots du ministre des Finances (appelé Chancelier de l’Echiquier) Philip Hammond, qui pousse avec d’autres l’idée de faire du Londres d’après Brexit un « Singapour sur Tamise » avec peu d’impôts, peu de régulation, une fiscalité attractive pour séduire les fortunes du monde… Bref, tout cela ressemble fortement à un paradis fiscal au cœur de l’Europe.

Et le peuple britannique, il en pense quoi ?

Les dernieres tribunes

Tribunes libres Il était un petit navire…

L’UE s’intéresse aux mégayachts des oligarques - Par / 20 mai 2022

Tribunes libres Macron II

Molière ou La Fontaine eurent été parfaits pour narrer le Sacre - Par / 13 mai 2022

Tribunes libres Les détails du Diable…

Il faut toucher au grisbi, que diable ! - Par / 6 mai 2022

Tribunes libres Morne dimanche…

Un jour sans choix, un jour sans joie, un jour sans foi ! - Par / 29 avril 2022

Tribunes libres Inquiétante quiétude

Non, on n’essaie pas l’extrême droite ! - Par / 22 avril 2022

Tribunes libres « La saison des semailles »

Le jour d’après d’une campagne qui nous a redonné ambition, envie, joie et fraternité - Par / 15 avril 2022

Tribunes libres Le bonheur… déjà !

Rencontre avec des militants heureux - Par / 8 avril 2022

Tribunes libres Il est où le pognon ?

Plongée dans le monde des coffres - Par / 1er avril 2022

Tribunes libres Dans les griffes du Lion…

Rencontre avec un salarié de Peugeot à Sochaux - Par / 25 mars 2022

Tribunes libres Communication communicante…

Ou quand une loi fait « pschitt » - Par / 18 mars 2022

Tribunes libres Utile à la gauche

Un vote à perspective humaniste et progressiste - Par / 11 mars 2022

Tribunes libres Guerre et Paix

Ce n’est pas que le roman de Léon Tolstoï, ce sont deux mondes en opposition - Par / 4 mars 2022

Tribunes libres J’y perds mon latin

« Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! » - Par / 25 février 2022

Tribunes libres La dette publique : une arme politique

Le paradoxe absolu, de l’Apocalypse annoncé aux emprunts à taux négatifs... - Par / 18 février 2022

Tribunes libres Le docteur Z.

Tout cela sent très mauvais, l’issue est dans les Jours heureux ! - Par / 11 février 2022

Tribunes libres Cette incroyable pandémie…

Qui a rendu les riches plus riches - Par / 28 janvier 2022

Tribunes libres Dieu ou le Grand Soir ?

Pour nous, pas de Grand Soir mais un combat pour des Jours heureux. - Par / 21 janvier 2022

Tribunes libres La galette à la pomme

"Apple" ou frangipane ? - Par / 14 janvier 2022

Tribunes libres Union européenne, une feuille de route

La France doit jouer un rôle moteur dans la complète réorientation de l’UE - Par / 7 janvier 2022

Tribunes libres Pourquoi le Picard ?

"Eune pinsée amiteuse et min milleu souv’nir" à une icône lilloise - Par / 31 décembre 2021

Tribunes libres Les banques et leurs turpitudes

Un monde déconnecté de l’économie réelle - Par / 24 décembre 2021

Tribunes libres Les assistés, là-haut

Les véritables assistés sont trop souvent hors de notre champ de vision ! - Par / 17 décembre 2021

Tribunes libres Règlement de compte à OK Corral

Une histoire d’évasion fiscale et de lobbying... - Par / 10 décembre 2021

Tribunes libres Le monde du silence

Du silence face au Caviar, et de l’indécence. - Par / 3 décembre 2021

Administration