Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Dans le département

Interpellation des ministres du travail et du redressement productif sur l’avenir des salariés et des ambassadrices de la filiale du groupe Avon à Villepinte

Par / 23 janvier 2014

Monsieur le Ministre,

Je souhaite appeler votre attention sur la situation des salariés et des ambassadrices de la filiale du groupe AVON, géant américain des cosmétiques, implantée à Villepinte.

Cette société, installée en France depuis 1960, spécialisée dans la diffusion de cosmétiques sur le modèle tupperware s’est déclarée en cessation de paiement et demande à être placée en redressement judiciaire.

Elle emploie aujourd’hui 127 salariés et 8700 ambassadrices actives exerçant leur activité à domicile, qui attendent d’être fixés sur leur sort mardi 28 janvier devant le Tribunal de commerce de Bobigny.

Le groupe américain, qui réalise la plus importante partie de son chiffre d’affaires dans les pays émergents, notamment la moitié en Amérique latine, s’est déjà désengagé de plusieurs pays comme le Japon, la Corée du Sud et l’Irlande.

Depuis l’arrivée de la nouvelle directrice générale, Sheri McCoy, ancienne dirigeante de Johnson and Johnson, l’ambition affichée est de réaliser une économie de 400 millions de dollars d’ici 2015 pour rétablir la mauvaise posture du groupe.

Pourtant, celui-ci, vieux de 127 ans affichait en 2012 un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars.

Cette décision n’a donc qu’un but unique : préserver le taux de rentabilité du capital en licenciant les salariés pour des raisons financières alors même que le groupe gagne de l’argent.
Dans cette conception purement financière et rentière de l’économie, les conséquences sont dommageables pour les salariés privant des familles de leur revenu d’activité ou de leur complément de revenu.

Plusieurs d’entre eux se sont mobilisés et demandent la mise en œuvre d’un véritable plan de sauvegarde de l’emploi, exigence répondant aussi aux espérances des représentants syndicaux CFDT, CGT et CGC.

Ainsi, je vous serais reconnaissance de bien vouloir vous saisir du dossier et de tout mettre en œuvre pour sauver ces salariés.

Je vous remercie par avance de toute l’attention que vous pourrez porter à cette situation.
Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma considération distinguée.

Les dernieres interventions

Dans le département Des Côtes-d’Armor au Sénat

Organisation et transformation du système de santé - Par / 18 juin 2019

Dans le département Visite du centre de rétention administrative de Rennes

Reportage du 28/02/19 sur France 3 Bretagne - Par / 5 mars 2019

Dans le département Parité dans les intercommunalités

Courrier aux maires des Côtes d’Armor - Par / 5 février 2019

Dans le département Prisonniers palestiniens

Courrier du 29/01/19 à Monsieur le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères - Par / 29 janvier 2019

Dans le département Journée des droits des femmes

Une délégation d’élues au Sénat - Par / 13 mars 2018

Dans le département Nous demandons un plan de rattrapage sanitaire pour le Bassin minier  

Lancement d’un appel pour une santé restaurée dans le Bassin minier - Par / 30 janvier 2018

Dans le département Un grand malaise au centre pénitentiaire de Sequedin

Ma lettre à Nicole Belloubet, Ministre de la justice - Par / 24 janvier 2018

Dans le département Les syndicats et Christine Prunaud se mobilisent

Fermeture des bureaux de Poste à Saint-Brieuc - Par / 18 janvier 2018

Dans le département Projets Miniers

Lutte sur mon territoire des Côtes-d’Armor - Par / 3 octobre 2017

Dans le département NON à la remise en cause des locaux syndicaux

Veiller aux usages et mises à disposition dans l’Isère - Par / 21 avril 2017

Dans le département Usages et mises à disposition de locaux syndicaux

NON à une remise en cause en Isère - Par / 14 avril 2017

Dans le département Fusion annoncée des Services des Impôts

Inquiétude pour la vallée du Grésivaudan - Par / 7 avril 2017

Dans le département Législatives en Côtes d’Armor

Circonscription Lamballe-Loudéac : Candidate du PCF - Par / 4 avril 2017

Administration