Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Le groupe CRC demande que le Parlement débatte de l’avenir d’EDF

Par / 20 septembre 2005


Monsieur le Président
de la Commission
des Affaires Economiques et du Plan au Sénat

Monsieur le Président,

Nous nous permettons de vous solliciter concernant l’ouverture du capital d’EDF qui devrait être rendue possible par l’assemblée générale de l’entreprise du 10 octobre prochain.

En effet, si le Parlement a voté une loi le 9 novembre 2004 entérinant le changement de statut de l’entreprise publique en société anonyme et permettant une ouverture du capital, l’énergie reste pourtant un domaine particulièrement sensible.

Les parlementaires devraient être pleinement associés à la définition de la politique énergétique, porteuse des enjeux de développement durable, d’aménagement du territoire, et de préservation de l’environnement

En effet, la crise actuelle des ressources énergétiques, combinée avec les problèmes d’approvisionnement de l’électricité et la hausse de la consommation, appellent une politique forte en faveur de la maîtrise de l’offre énergétique en multipliant les investissements aussi bien au niveau de la recherche qu’en faveur de la modernisation du parc existant pour en accroître la capacité de production.

Toutes ces missions relèvent de l’Etat en tant que garant des services publics nationaux.

Même si l’entreprise s’ouvre aux capitaux privés, plus intéressés par le rendement maximum à faible coût que par la fourniture d’un service de qualité répondant réellement aux besoins énergétiques de la France, il reste du devoir de la représentation nationale de rappeler les objectifs du pays en matière de service public énergétique.

Pour justifier le changement de statut et l’ouverture à des capitaux privés de l’entreprise publique, le gouvernement et sa majorité parlementaire avaient argué de l’inadaptation de EDF dans un monde concurrentiel, pas assez compétitive au niveau européen et international, et donc incapable d’offrir un service satisfaisant.

Mais aujourd’hui, la direction de cette entreprise espère augmenter son bénéfice net de 10% chaque année, tout en en reversant la moitié aux actionnaires.

Est-ce cela la réponse adaptée pour les usagers en termes de service ? Peut-on définir ainsi la compétitivité de l’entreprise : sa capacité à rémunerer le capital privé ? Cela semble une bien curieuse définition de l’intérêt général.

Les sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen formulent d’autres propositions plus soucieuses de la continuité du service et de l’intérêt des usagers.

Ils proposent notamment la création d’un grand service de l’énergie au niveau européen fondé non sur la concurrence qui permet l’enrichissement de quelques uns et une augmentation des tarifs pour tous, mais sur la mutualisation par des coopérations de services publics, seuls capables de réaliser les investissements nécessaires pour répondre aux besoins énergétiques du XXIème siècle.

Nous estimons donc que toutes ces questions devraient être débattues au sein de notre assemblée avant toute mesure de privatisation de EDF, et que vous pourriez initier un tel débat en votre qualité de Président de la commission des affaires économiques.

Espérant que vous accorderez toute l’attention nécessaire à cette requête, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Gardons la spécificité de la pédopsychiatrie !

Non à la fusion de la Fondation Vallée avec le GH Paul Guiraud de Villejuif - Par / 8 avril 2021

Les courriers officiels Où sont les lits ?

Courrier au Directeur de l’ARS Ile-de-France - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels Une procédure politique maquillée en procès de droit commun

La France doit appuyer la lutte des Marocains en faveur d’un respect des droits humains - Par / 17 mars 2021

Les courriers officiels 30 % des salariées ont déjà subi du harcèlement ou une agression sexuelle sur leur lieu de travail

Violences sexuelles et sexistes au travail-Ratification de la convention de l’OIT - Par / 4 mars 2021

Les courriers officiels En pleine pandémie, ce projet est une provocation

Fusion de la Fondation Vallée-Hôpital Paul Guiraud Villejuif - Par / 16 février 2021

Les courriers officiels Les chiffres du mal-logement dans notre pays demeurent alarmants

Expulsions locatives et politique publique du logement - Par / 3 février 2021

Les courriers officiels Parlementaires du Val-de-Marne, nous sommes déterminés à nous mobiliser !

Suppression de la chirurgie cardiaque du GHU Mondor-Courrier au Ministre - Par / 22 janvier 2021

Les courriers officiels Sortir du vide démocratique en Côte d’Ivoire

Nécessité de lever les mesures arbitraires et de favoriser le dialogue - Par / 10 novembre 2020

Les courriers officiels Maintenir une activité compatible avec l’impératif sanitaire

Nécessité et urgence d’un dialogue approfondi - Par / 6 novembre 2020

Les courriers officiels L’expulsion vers la Turquie de Mehmet Yalcin, militant kurde, met sa vie en danger

Courrier de Laurence Cohen et Pierre Laurent au Ministre des Affaires étrangères - Par / 18 septembre 2020


Bio Express

Évelyne Didier

Ancienne sénatrice de Meurthe-et-Moselle
Membre de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire
Elue le 23 septembre 2001
En savoir plus

Bio Express

Gérard Le Cam

Ancien sénateur des Côtes-d'Armor
Membre de la commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire
Elu le 27 septembre 1998
En savoir plus

Bio Express

Michel Billout

Ancien sénateur de Seine-et-Marne
Membre de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elu le 26 septembre 2004
En savoir plus

Bio Express

Michelle Demessine

Sénatrice du Nord
Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées
Elue le 27 septembre 1992
En savoir plus

Bio Express

Yves Coquelles

Ancien sénateur du Pas-de-Calais
Décédé le 8 avril 2015.
En savoir plus
Administration