Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les courriers officiels

Procédure de reprise de l’usine Nestlé de Saint Menet (13011)

Par / 4 octobre 2005

M. Dominique de VILLEPIN
Premier Ministre

Monsieur le Premier Ministre,

Le 14 octobre prochain, une réunion décisionnelle aura lieu en Préfecture des Bouches-du-Rhône sur la reprise de l’usine Nestlé à Saint-Menet (13011). L’échéance est proche. Le temps est compté pour empêcher la fermeture du site et la disparition de 427 emplois, auxquels il faut rajouter près de 400 emplois induits.
Eu égard vos engagements, Monsieur le Premier Ministre, notamment de considérer comme prioritaire la problématique de l’emploi et d’œuvrer efficacement pour résorber le chômage en France, l’avenir de Nestlé est l’occasion de confirmer vos intentions.
Comme vous devez le savoir, le Comité Central d’Entreprise a proposé une solution alternative à la fermeture du site, à savoir le maintien de l’activité chocolat et la transformation de l’activité café en direction du Hard Discount, projet qui pourrait maintenir entre 300 et 350 emplois.

Il a d’ailleurs été confié à la Chambre de Commerce de Marseille la mission de rédiger le cahier des charges en vue de l’appel à candidature.
Or, il semblerait, selon les représentants des salariés de Nestlé Saint-Menet, que « le cadre imposé par le cahier des charges est tellement restreint qu’il est de nature à décourager un repreneur ».

Est-il besoin de rappeler que le rôle de la CCI n’est en aucun cas de se substituer à la volonté de la direction de Nestlé qui tergiverse et ne cesse d’imposer des conditions à la reprise visant à la rendre impossible ?
Il serait inadmissible que cette Institution fasse le jeu de cette multinationale.

A l’évidence, Monsieur le Premier Ministre, que la direction de Nestlé décide d’externaliser ses productions hors de France et supprime 427 emplois, pose déjà un problème de fond qui ne peut laisser indifférent le Gouvernement, mais qu’elle s’oppose de plus au redémarrage d’une activité industrielle permettant de sauver plus de 300 emplois, c’est inacceptable !

En outre, permettez-moi de vous rappeler que la direction de Nestlé s’était engagée à céder ses actifs pour un euro symbolique et aujourd’hui la direction parle de 30 millions d’euros.

Des engagements ont été pris, des priorités ont été définies et ce en présence de représentants des pouvoirs publics. Peut-être serait-il bon, voire nécessaire de signifier à la direction de Nestlé que l’on ne peut se défausser ainsi d’autant quand il s’agit de 427 emplois.

Les réticences de la direction de Nestlé ont ceci de positif, qu’à force de multiplier les obstacles à la reprise on comprend que le projet alternatif est non seulement viable mais surtout qu’il est concurrent de Nestlé.

Aussi, dans un souci d’efficacité et de célérité, je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, de veiller au bon déroulement de la procédure en cours, notamment de veiller à ce que la direction de Nestlé n’interfère pas car jusqu’à preuve de contraire c’est au repreneur de faire un cahier des charges et pas à celui qui cède son activité. Surtout, de veiller à ce que l’ensemble des propositions des salariés soit bien intégré dans la rédaction du cahier des charges afin de souligner combien le projet alternatif est sérieux et porteur d’avenir.

Vous remerciant par avance, au nom des « Nestlé » de Saint-Menet, pour l’intérêt que vous ne manquerez pas de porter à la présente,

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, à l’assurance de mes respectueuses salutations.

Les dernieres interventions

Les courriers officiels Situation de M. Vincenzo Vecchi

Un respect des droits fondamentaux nécessaire - Par / 10 septembre 2019

Les courriers officiels Un nouveau cadeau d’Emmanuel Macron à ses amis

Nomination de Dominique Boutonnat à la tête du CNC - Par / 25 juillet 2019

Les courriers officiels Les autorités marocaines lui refusent le droit de rendre visite à son mari emprisonné

Expulsion de Mme Claude Mangin-Asfari-Courrier au Ministre des Affaires Etrangères - Par / 12 juillet 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Pourquoi priver le sud du département des services fiscaux ?

Réforme dews centres de finances publiques dans les Côtes d’Armor - Par / 4 juillet 2019

Les courriers officiels Vos récentes décisions criminalisent les militants kurdes

Militants Kurdes du Conseil Démocratique Kurde de France - Par / 25 juin 2019

Les courriers officiels De la nécessité d’appliquer les recommandations de la Commission Bassiouni

Lettre au ministre des affaires étrangères sur la situation des droits humains au Bahreïn - Par / 12 juin 2019

Les courriers officiels 200 salariés sont actuellement en grève illimitée

Situation du personnel de la protection de l’enfance en Côtes d’Armor - Par / 16 mai 2019

Les courriers officiels Loi du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude fiscale

Courrier à Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes Publics - Par / 9 mai 2019

Les courriers officiels Les contrevérités émises par le ministère de l’Intérieur

Demande d’audition de Christophe Castaner et d’une création de commission d’enquête - Par / 3 mai 2019

Les courriers officiels Protéger le statut des réfugiés politiques en France

Lettre à Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères au sujet de Mohamed Kadamy - Par / 22 mars 2019

Les courriers officiels Comment ces communes peuvent elles bénéficier de cette nouvelle réglementation ?

Disposition de la loi Elan pour densifier les secteurs déjà urbanisés - Par / 20 mars 2019

Les courriers officiels Ces espaces ont besoin de votre engagement Mme la Ministre !

Situation des lieux d’accueil et d’écoute des Femmes victimes de violence - Par / 12 mars 2019

Les courriers officiels Comment est déterminé la notion de pays sûr ?

Notion de pays sûr dans le cadre du droit d’asile - Par / 21 février 2019

Administration