Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions d’actualité

Avec le vote de la loi, le contrôle de l’action du gouvernement est constitutionnellement l’autre grande prérogative du Sénat. Celle-ci s’exerce notamment au travers des questions d’actualités (deux jeudis par mois), des questions orales, avec ou sans débat, et des questions écrites.

Lire la suite

Le libéralisme à l’oeuvre à EDF : l’action bondit à l’annonce de la réduction des emplois !

Par / 15 décembre 2005

Monsieur le Président
Monsieur le Ministre,
Mes chers collègues,

Comme nous l’avions prédit la privatisation d’EDF, qui est en marche, sous le prétexte de l’adapter à l’ouverture du marché, aura des conséquences directes sur le prix de l’énergie, sur les suppressions d’emplois, sur la qualité du service rendu.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour vérifier la justesse de ces prévisions.
En effet, EDF a confirmé sa volonté de supprimer 6000 à 6500 emplois d’ici 2007 en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite.

Il était prévisible qu’il y aurait des réductions massives d’emplois dans l’objectif de satisfaire les actionnaires et d’atteindre le niveau de dividendes que le gouvernement et la direction se sont fixés de leur verser.

La preuve, dès l’annonce des suppressions d’emplois, l’action a bondi !
Cette décision scandaleuse et totalement injustifiable va peser sur les conditions de travail de tous les salariés d’EDF et réduire la qualité du service rendu aux usagers.
Nous considérons que l’énergie n’est pas une marchandise mais un bien public et devrait échapper à la rentabilité financière.

L’énergie est un secteur où les investissements sont lourds et nécessitent des engagements à long terme.
C’est la raison pour laquelle la France s’était dotée avec EDF et GDF de deux entreprises publiques échappant à la logique de la rentabilité capitaliste et qui ont fait la preuve de leur grande efficacité.

Quel que soit leur lieu d’habitation les Français paient le même prix du Kwh, Kwh qui entre parenthèses est l’un des moins cher d’Europe.

Allez-vous, Monsieur le Ministre, stopper cette politique libérale, en refusant les suppressions d’emplois annoncées et garantir le service public actuel, car nous craignons également et non sans raison, une remise en cause de la garantie de la fourniture de la continuité du service, de la sûreté et de la sécurité des installations des biens et des personnes et de la péréquation tarifaire ?

Autant de questions réelles qui ne peuvent trouver de réponse favorable si l’on se place dans la logique de la rentabilité capitaliste. Dans cette affaire l’Etat se désengage progressivement et cherche à faire entrer de l’argent dans ses caisses. Ce qui est une vision à court terme, car pouvez-vous nous dire, Monsieur le Ministre, combien les privatisations de ces dernières années ont en fait coûtées à l’Etat.

En ce qui nous concerne, nous proposons la renationalisation d’EDF et d’aller vers la création d’un pôle énergétique 100% public pérennisant EDF et GDF.

Les dernieres interventions

Les questions d’actualité Monsieur le ministre, vous restez enfermé dans votre dogme néolibéral  

Nouveau plan d’aide de l’État en faveur d’Air France - Par / 7 avril 2021

Les questions d’actualité Pas moins d’un milliard d’euros, une loi cadre et des tribunaux spécialisés !

Moyens accordés à la lutte contre les violences faites aux femmes - Par / 25 novembre 2020

Administration