Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Des infractions graves au Code du travail

Compagnons du devoir -

Par / 2 octobre 2015

Question écrite n° 18179

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la situation chez les compagnons du devoir.

Dans une quarantaine de centres de formation des apprentis (CFA) en France, les formateurs des compagnons du devoir forment au certificat d’aptitude professionnelle (CAP), au brevet professionnel (BP), au baccalauréat professionnel, sur les référentiels de l’éducation nationale, avec un niveau baccalauréat + 3 ou baccalauréat + 5.

Force est de constater que leur direction leur impose une précarité et des conditions de travail plus que difficiles. Or il est de l’intérêt de tous et notamment des jeunes élèves et apprentis que les conditions de travail de ces véritables enseignants s’améliorent.

Par ailleurs, il lui demande si les pouvoirs publics ne devraient pas s’inquiéter des infractions graves au code du travail qui sont attestées par l’inspection du travail. Un délégué syndical ayant fait les mêmes constats a demandé que ces troublent cessent. De plus, il a été victime de propos racistes et homophobes dans l’exercice de sa fonction. Pourtant il vient d’être licencié, contre l’avis de l’inspection du travail de Paris. Un fort mouvement existe en faveur de sa réintégration et pour qu’il puisse travailler, en attendant, pour l’éducation nationale.

Il lui demande sa position à ce sujet.

Plus généralement les problèmes du droit du travail chez les Compagnons du Devoir sont très nombreux et très graves.

De ce fait il pourrait être pertinent que les pouvoirs publics établissent une médiation comme le demande la confédération générale du travail (CGT) notamment.

Par ailleurs il serait souhaitable que l’accord-cadre qui lie le ministère de l’éducation nationale aux compagnons soit réétudié en vue d’un respect des enseignants des CFA et d’une reconnaissance de leurs diplômes, de leurs compétences, de leur expérience ainsi que de leurs contributions à l’évolution des enseignements.

Il lui demande si la réussite de l’apprentissage tant promu ne passe pas par ces réformes et par la mise en œuvre de moyens suffisants.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention - Par / 30 juin 2020

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Les questions écrites Cet accord ressemble à s’y méprendre aux accords dits « Mercosur »

Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Mexique - Par / 18 mai 2020

Administration