Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Il faut satisfaire les attentes locales légitimes

Électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux et La Ferté-Milon -

Par / 1er décembre 2023

Question écrite n° 09307

Mme Marianne Margaté attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé des transports, sur l’électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux (77) et La Ferté-Milon (02).

Dernière section de ligne ferroviaire non électrifiée d’Île-de-France, ce projet ancien est très attendu localement. Il répond aux enjeux climatiques mais surtout il améliorerait la régularité de cette branche de la ligne P du Transilien et la qualité de service due aux usagers. Cette électrification améliorerait également l’offre, rassurerait les acteurs socio-économiques du pays de l’Ourcq et préserverait les gares rurales, indispensables. S’ajoute à cela le fait qu’aujourd’hui peu d’agents des technicentres SNCF sont formés sur le matériel bimode diesel-électrique affecté à cette section de ligne et qu’il y a également peu de matériels de maintenance, ce qui ne manque pas de se répercuter négativement sur le service rendu aux usagers. L’électrification contribuerait ainsi à développer une offre de transports satisfaisante pour des territoires qui connaissent une augmentation de leur population. Ces habitants ont un besoin impératif de transports en commun fiables et de bonne qualité pour y construire durablement leurs projets de vie et de travail.

Retards, suppressions de trains, correspondances ratées à la gare de Trilport... Les usagers dénoncent ces grandes difficultés quotidiennes et sont mobilisés pour ne pas voir mourir cette ligne. Projet soutenu par toutes les forces politiques du département de Seine-et-Marne et les élus des territoires traversés, les études et les travaux d’électrification ne se sont pas encore concrétisés. Les négociations en cours entre l’État et la région Île-de-France sur le volet « Mobilités » du contrat de plan État-région pour 2023-2028 devraient pourtant permettre de prendre les décisions nécessaires en vue de concrétiser cette électrification et de satisfaire ainsi les attentes locales légitimes. Elle lui demande ce que l’État compte faire en ce sens.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une relance du dialogue social nécessaire

Organisation du temps de travail des agents du service départemental d’incendie et de secours de Seine-et-Marne dans le cadre des jeux Olympiques - Par / 15 mai 2024

Administration