Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

La mise en oeuvre de la réforme « CP à 12 » nécessite des moyens supplémentaires

Situation de l’école Pajol (Paris 18e) -

Par / 8 février 2018

Question écrite n° 03147

Monsieur Pierre Laurent attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la situation de l’école Pajol dans le 18e arrondissement de Paris.

Dans le cadre de la mise en place de la réforme « CP à 12 » il y est envisagé la création de deux classes de cours préparatoire (CP), à 14 et 15 élèves, à partir de la rentrée prochaine et ce, sans créer de poste supplémentaire en cours élémentaire, mais en fermant une classe de maternelle. La conséquence directe serait une hausse des effectifs au sein des trois classes de maternelles restantes et des quatre autres classes élémentaires qui atteindraient 27 élèves par classe en comptant les élèves des unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS).

C’est pourquoi la communauté scolaire estime que l’application de cette réforme sans moyens supplémentaires mettrait à mal le projet de leur école qui repose essentiellement sur un principe de classes multi-âges, de décloisonnement et d’inclusion des élèves en situation de handicap. Il est à noter que ce projet a été validé par le rectorat.

La communauté scolaire demande également l’ouverture d’un poste d’enseignant pour créer une classe de cours élémentaire supplémentaire sans supprimer une classe de maternelle.

Il lui demande quelles réponses il compte apporter à ce sujet.

Réponse de M. le ministre de l’éducation nationale

Publiée le : 19/04/2018, page 1933

Texte de la réponse :

Située en Réseau d’éducation prioritaire (REP), l’école primaire (polyvalente) Pajol est actuellement dotée de neuf emplois, quatre en maternelle et cinq en élémentaire. L’un de ces neuf emplois est dédié à la prise en charge d’une classe de grande section et CP. Cette école est l’une des 117 écoles parisiennes où sera mis en œuvre le dédoublement des CP à la rentrée 2018. Les élèves de CP attendus seront répartis en deux classes à effectif réduit. Au niveau élémentaire, la nouvelle organisation pédagogique nécessitera six emplois. Compte tenu de prévisions affichant une baisse significative d’effectifs, l’académie a pendant un temps envisagé d’accueillir sur trois classes au lieu de quatre les élèves de la maternelle et de faire ainsi glisser le 4ème emploi vers l’élémentaire, en procédant à une mesure de carte scolaire. Après un nouvel examen de la situation, cette perspective a été écartée, le nombre d’élèves attendus au cycle 1 ayant été revu à la hausse. Un poste supplémentaire a donc été attribué à cette école et aucune classe de maternelle ne sera fermée.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Une nécessité de maintenir les moyens

Situation du réseau des chambres d’agriculture - Par / 12 septembre 2019

Les questions écrites Il faut protéger les défenseurs des droits

La France doit adopter un plan d’actions national - Par / 25 juillet 2019

Les questions écrites Des conséquences désastreuses pour les Parisiens

Fermeture des agences de la caisse primaire d’assurance maladie à Paris - Par / 5 juillet 2019

Les questions écrites Ne pas remettre en cause les missions de ces établissements

Missions des établissements et services d’aide par le travail - Par / 4 juillet 2019

Les questions écrites La loi est peu ou pas appliquée !

Formation des professionnels sur les violences faites aux femmes - Par / 27 juin 2019

Les questions écrites Il faut garantir l’accueil, l’accompagnement et la mise à l’abri de ces femmes

Femmes Etrangères et demandeuses d’asile victimes de violences - Par / 27 juin 2019

Les questions écrites Ce décret franchit un pas extrêmement grave

Retrait du décret fichant les personnes en soins psychiatriques sans consentement - Par / 17 juin 2019

Les questions écrites De simples contraventions pour les agressions sexuelles ?!

Risque de déqualification des agressions sexuelles en outrages sexistes - Par / 22 mai 2019

Administration