Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Pour plus de moyens en faveur du sport pour tous

Pratique du sport scolaire -

Par / 18 novembre 2015

Question n° 18958
À publier le : 26/11/2015

M. Michel Le Scouarnec attire l’attention de Mme la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur la situation du sport scolaire.

Le sport scolaire consiste en des activités sportives dispensées par les professeurs d’éducation physique et sportive (EPS) dans le cadre de l’union nationale du sport scolaire (UNSS). Les disciplines ainsi enseignées peuvent être pratiquées en loisir ou en compétition. Elles peuvent également concourir à la formation des jeunes par le perfectionnement dans une discipline sportive sanctionnée par le passage du baccalauréat.

En Bretagne, l’accès à la pratique sportive est une réalité pour un grand nombre d’élèves. Le prix moyen des licences de 17 euros en est un exemple d’accessibilité pour tous. Ce tarif moyen relativement bas est à mettre en perspective avec le coût des licences dans les autres associations sportives, parfois beaucoup plus élevé.

L’UNSS Bretagne propose des rencontres diverses et variées sur plus de cinquante activités. Malgré l’engagement des professeurs d’EPS, l’UNSS Bretagne ne peut que constater la baisse de 42 % de sa subvention du centre national pour le développement du sport (CNDS) passant de 60 000 euros à 35 000 euros. Les autres financements des structures partenaires ne permettent pas non plus d’assurer sereinement la poursuite de cet engagement fort en faveur du sport scolaire.

Dans ces conditions l’UNSS Bretagne a beaucoup de mal à mettre en place des actions pour les publics défavorisés, jeunes en situation de handicap, quartiers prioritaires, pratique féminine... sans évoquer les aléas liés à la mise en œuvre des nouvelles activités périscolaires. De fait, ni le statut de l’UNSS, ni les moyens mis à sa disposition, ni les missions des personnels ne semblent régis par un dispositif pérenne. Rassemblant plus d’un million de jeunes, le sport scolaire contribue considérablement au développement des élèves en leur permettant d’acquérir et d’intégrer usages et comportements caractéristiques de ce champ disciplinaire (respect des autres et de soi, élaboration, acceptation, mise en œuvre et respect de règles communes).

C’est pourquoi il lui demande de bien vouloir lui indiquer les moyens envisagés pour développer et assurer l’avenir du sport scolaire.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Surmonter les tensions et remédier au blocage institutionnel

Situation de l’université Jean Jaurès à Toulouse - Par / 21 septembre 2018

Les questions écrites Cette fermeture prive les 4/5 de la population du département d’un lieu de proximité.

Fermeture du lieu d’accueil des victimes de violences de Lorient - Par / 12 septembre 2018

Les questions écrites Mettre fin à une discrimination

Situation des assistants socio-éducatifs hospitaliers - Par / 12 septembre 2018

Les questions écrites Sanofi privilégie ses profits....

Arrêt de la commercialisation du vaccin anti-rougeole - Par / 13 juillet 2018

Les questions écrites Le médecin urgentiste sera seul pour gérer à la fois la permanence du service des urgences et celle du SMUR

Organisation de lignes de garde communes entre structure des urgences et structure mobile d’urgence et de réanimation - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites Les modalités de transmission demeurent perfectibles

Accès au foncier agricole pour les jeunes agriculteurs - Par / 28 juin 2018

Les questions écrites CLOUD act

Un recul sans précédent du point de vue des libertés et du droit international - Par / 18 juin 2018

Les questions écrites Les patients craignent un nouveau report

Protocole national de diagnostic et de soins pour la maladie de Lyme - Par / 15 juin 2018

Les questions écrites Une médiation nécessaire

Situation du centre hospitalier du Rouvray en Seine-Maritime - Par / 7 juin 2018

Administration