Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention -

Par / 30 juin 2020

Madame Laurence Cohen interroge le Ministre de la Santé sur la décision du Conseil Constitutionnel n° 2020-844 QPC du 19 juin 2020 sur les mesures d’isolement et de contention dans le cadre de soins psychiatriques sans consentement.

Cette décision indique que ces pratiques sont jugées contraires à la Constitution.
En effet, la liberté individuelle ne peut être tenue pour sauvegardée que si le juge intervient dans le plus court délai possible, or, la rédaction actuelle de l’article L. 3222-5-1 du code de la santé publique, prévoit certes que le recours à isolement et à la contention ne peut être décidé par un psychiatre que pour une durée limitée, mais aucune limite n’est fixée.

De même, ne sont pas précisées les conditions dans lesquelles au-delà d’une certaine durée, le maintien de ces mesures est soumis au contrôle du juge judiciaire.
Par conséquent, il apparait qu’’aucune disposition législative ne soumet le maintien à l’isolement ou sous contention à une juridiction judiciaire dans des conditions répondant aux exigences de l’article 66 de la Constitution à savoir que « nul ne peut être arbitrairement détenu »
Plusieurs parlementaires ainsi que la contrôleure générale des lieux de privation des libertés avaient déjà à plusieurs reprises alerté sur ces méthodes coercitives et attentatoires aux libertés et aux droits fondamentaux.

Aussi, suite à la déclaration d’anti-constitutionnalité ayant pour effet l’abrogation des articles concernés au 31 décembre 2020, elle lui demande si le gouvernement entend proposer en remplacement, pour les soignant·es, des formations spécifiques à l’apaisement afin de contenir psychiquement l’angoisse des patient·es’’, tel que proposé dans l’article 40 de la proposition de loi portant mesures d’urgences pour la santé et les hôpitaux, déposée au Sénat et à l’Assemblée Nationale en octobre 2019.

Elle lui demande également comment il entend refonder une psychiatrie de secteur pour permettre une meilleure prise en charge des patient·es et une revalorisation de cette discipline.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Les questions écrites Cet accord ressemble à s’y méprendre aux accords dits « Mercosur »

Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Mexique - Par / 18 mai 2020


Bio Express

Laurence Cohen

Sénatrice du Val-de-Marne
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 25 novembre 2011
En savoir plus
Administration