Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention -

Par / 30 juin 2020

Madame Laurence Cohen interroge le Ministre de la Santé sur la décision du Conseil Constitutionnel n° 2020-844 QPC du 19 juin 2020 sur les mesures d’isolement et de contention dans le cadre de soins psychiatriques sans consentement.

Cette décision indique que ces pratiques sont jugées contraires à la Constitution.
En effet, la liberté individuelle ne peut être tenue pour sauvegardée que si le juge intervient dans le plus court délai possible, or, la rédaction actuelle de l’article L. 3222-5-1 du code de la santé publique, prévoit certes que le recours à isolement et à la contention ne peut être décidé par un psychiatre que pour une durée limitée, mais aucune limite n’est fixée.

De même, ne sont pas précisées les conditions dans lesquelles au-delà d’une certaine durée, le maintien de ces mesures est soumis au contrôle du juge judiciaire.
Par conséquent, il apparait qu’’aucune disposition législative ne soumet le maintien à l’isolement ou sous contention à une juridiction judiciaire dans des conditions répondant aux exigences de l’article 66 de la Constitution à savoir que « nul ne peut être arbitrairement détenu »
Plusieurs parlementaires ainsi que la contrôleure générale des lieux de privation des libertés avaient déjà à plusieurs reprises alerté sur ces méthodes coercitives et attentatoires aux libertés et aux droits fondamentaux.

Aussi, suite à la déclaration d’anti-constitutionnalité ayant pour effet l’abrogation des articles concernés au 31 décembre 2020, elle lui demande si le gouvernement entend proposer en remplacement, pour les soignant·es, des formations spécifiques à l’apaisement afin de contenir psychiquement l’angoisse des patient·es’’, tel que proposé dans l’article 40 de la proposition de loi portant mesures d’urgences pour la santé et les hôpitaux, déposée au Sénat et à l’Assemblée Nationale en octobre 2019.

Elle lui demande également comment il entend refonder une psychiatrie de secteur pour permettre une meilleure prise en charge des patient·es et une revalorisation de cette discipline.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Nangis subit une dégradation de sa situation

Il faut un contrat spécifique pourvu de moyens à la hauteur pour cette ville - Par / 28 février 2024

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Les questions écrites Il faut satisfaire les attentes locales légitimes

Électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux et La Ferté-Milon - Par / 1er décembre 2023

Les questions écrites Multiplication des expulsions locatives

Question écrite au Ministre chargé du Logement - Par / 30 novembre 2023

Les questions écrites Modalités d’application de l’article 222-14-2 du Code Pénal

Question écrite au Ministre de l’intérieur et des Outre-mer - Par / 27 novembre 2023

Les questions écrites Dépistage de la drépanocytose

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 23 novembre 2023


Bio Express

Laurence Cohen

Sénatrice du Val-de-Marne
Membre de la commission des Affaires sociales
Elue le 25 novembre 2011
En savoir plus
Administration