Groupe Communiste, Républicain, Citoyen, Écologiste - Kanaky

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Prise en compte de la psychologie dans les Assises de la santé mentale

Question écrite au Ministre des Solidarités et de la Santé -

Par / 30 septembre 2021

Question écrite publiée au Journal Officiel le 30 septembre 2021

Mme Michelle Gréaume appelle l’attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur le traitement réservé à la psychologie et à ses professionnels dans le cadre des assises de la santé mentale.

La nécessité d’une prise en charge des troubles psychologiques a été particulièrement mise en évidence durant la crise sanitaire, et a notamment abouti à la création des « chèques psy » à destination des étudiants. La situation de la psychiatrie et de la psychologie françaises va faire l’objet, les 28 et 29 septembre 2021, d’assises de la santé mentale.

Or, si l’intention est louable compte tenu de la situation extrêmement tendue de la psychiatrie hospitalière, il faut regretter l’absence de concertation et de consultation des professionnels de la psychologie, alors même que la psychiatrie, qui est une spécialité médicale, est largement représentée. Les deux professions, différentes, peuvent pourtant s’avérer complémentaires et n’occasionnent pas de concurrence entre elles.

Ainsi, et conformément aux revendications défendues de longue date par de nombreux acteurs du domaine, une prise en charge par les caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) des consultations de psychologie est à l’essai. Toutefois, le cadre qui encadre cette prise en charge est extrêmement contraignant et ne résulte d’aucune concertation ni réflexion collective avec les professionnels du secteur, que ce soit du point de vue de la durée des consultations, de leur nombre ou du tarif qui s’y applique, dérisoire selon eux.

Pire, alors que la France souffre d’une désertification médicale grandissante, les directives semblent renforcer encore le rôle du médecin prescripteur pour accéder aux consultations psychologiques, ralentissant mécaniquement l’accès aux soins. Le principe de libre accès aux soins psychologiques devrait pourtant être la règle, pour éviter l’effet dissuasif d’un parcours de soins lourd.

Enfin, la richesse du suivi psychologique réside dans la diversité des méthodes qui peuvent être utilisées pour accompagner les patients. Les psychologues doivent pouvoir choisir leur méthode en toute autonomie puisqu’ils en portent la responsabilité.

C’est pour toutes ces raisons qu’elle demande au ministre les mesures qu’il compte proposer afin d’inclure la psychologie et ses professionnels aux réflexions des assises de la santé mentale, et d’offrir aux Français qui en ressentent le besoin la meilleure prise en charge possible.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Un effet de bascule préjudiciable en matière de calcul SRU

Des modes de calcul à changer pour certaines petites communes - Par / 13 février 2024

Les questions écrites Il faut un recrutement massif d’enseignants titulaires formés

Insuffisance des moyens pour l’enseignement primaire en Seine-et-Marne - Par / 2 février 2024

Les questions écrites Une évolution des dispositions légales indispensable

Publication du décret relatif à l’implantation des officines de pharmacie - Par / 18 janvier 2024

Les questions écrites Un rééquilibrage absolument nécessaire

Implantation de décharges dans le département de la Seine-et-Marne - Par / 13 décembre 2023

Les questions écrites Le Gouvernement doit agir vite et fort

Avenir de la voie ferrée Flamboin-Gouai-Montereau - Par / 11 décembre 2023

Les questions écrites Pour un plan d’urgence global de santé partant des besoins

Graves insuffisances du prochain plan régional de santé Ile-de-France pour le département de la Seine-et-Marne - Par / 8 décembre 2023

Les questions écrites Il faut satisfaire les attentes locales légitimes

Électrification de la ligne ferroviaire reliant Meaux et La Ferté-Milon - Par / 1er décembre 2023

Les questions écrites Multiplication des expulsions locatives

Question écrite au Ministre chargé du Logement - Par / 30 novembre 2023

Les questions écrites Modalités d’application de l’article 222-14-2 du Code Pénal

Question écrite au Ministre de l’intérieur et des Outre-mer - Par / 27 novembre 2023

Les questions écrites Dépistage de la drépanocytose

Question écrite au ministre de la santé et de la prévention - Par / 23 novembre 2023

Les questions écrites Respectez l’accord du 27 octobre

relatif à la réforme de l’assurance chômage des professions du spectacle - Par / 16 novembre 2023

Les questions écrites Logements pour les étudiants

Question écrite à la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche - Par / 16 novembre 2023

Administration