Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Scandale sanitaire de la Dépakine

Question écrite à la Ministre -

Par / 31 mars 2017

Laurence Cohen interroge la Secrétaire d’état en charge aux personnes handicapées sur le diagnostic de l’autisme chez les enfants en cas de traitement par Dépakine durant la grossesse.
Le scandale sanitaire de la Dépakine a été révélé, au grand public, en août 2016, par une femme épileptique, mère de deux enfants qui connaissent de très graves séquelles suite à ce traitement. En effet, ce médicament pris durant la grossesse par des femmes épileptiques, provoquent des malformations, des retards mentaux, et des troubles autistiques importants chez les enfants.
La responsabilité du laboratoire Sanofi qui commercialise ce médicament depuis 1967 est indéniable, tout comme celle des autorités sanitaires qui sont restées longtemps silencieuses alors que des études scientifiques alertaient depuis des années sur les dangers avérés.
L’absence d’informations, ou des informations trop tardives, camouflées, sont à l’origine de ce scandale.
Plus de 14 000 femmes ont été exposées entre 2007 et 2014, selon un rapport rendu par les autorités sanitaires. Suite au combat mené par les associations de victimes, notamment à travers la première action de groupe en matière de santé, en décembre dernier, un fonds d’indemnisation a été mis en place, de nouvelles recommandations sont faites en termes de prescription de ce médicament, et depuis le 1ers mars 2017, un logo est apposé sur les boites de Dépakine pour alerter sur les dangers de ce médicament pour les femmes enceintes.

Néanmoins d’autres actions restent encore à faire, c’est pourquoi, à la veille de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, Madame Cohen demande à la Ministre quelles instructions elle entend donner aux centres de ressources de l’autisme (CRA), pour que la question de la prise de ce médicament soit systématiquement posée aux mères de familles dont les enfants sont atteints de troubles autistiques.
Ceci permettrait des diagnostics plus précoces et une meilleure prise en charge pour que ces enfants puissent vivre dans de meilleures conditions, et cela permettrait à nouveau d’établir clairement le lien entre ce médicament et l’autisme.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Les grévistes ne sont pas toujours comptabilisés !

Méthode officielle de comptage des professeurs grévistes - Par / 21 janvier 2020

Les questions écrites Il en va de la sécurité des patients

Déclaration des Evénements Indésirables graves (EIG) dans les établissements de santé - Par / 20 décembre 2019

Les questions écrites Faire cesser d’éventuels agissements illégaux

Fichages religieux dans des établissements privés sous contrat d’association avec l’État - Par / 25 novembre 2019

Les questions écrites Les CCI de Bretagne ont déjà perdu 15% de leurs collaborateurs

Budget du réseau des chambres de commerce et d’industrie - Par / 14 novembre 2019

Les questions écrites La précarité tue !

Immolation d’un étudiant à Lyon - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Cette discipline est la seule à ne pas avoir d’enseignement de spécialité dans la réforme du lycée

Ouverture de postes supplémentaires aux concours d’aptitude au professorat d’éducation physique en 2020 - Par / 13 novembre 2019

Les questions écrites Les demandeurs d’asile privés d’argent liquide

Leur carte de retrait devient une carte de paiement - Par / 7 novembre 2019

Les questions écrites Cette disparition va entrainer une invisibilisation des chiffres des violences sexuelles et sexistes

Suppression de l’Observatoire National de la délinquance et des réponses pénales - Par / 17 octobre 2019

Les questions écrites Une levée complète du secret-défense nécessaire

Circonstances de l’assassinat de deux journalistes en 2013 - Par / 16 octobre 2019

Les questions écrites Suppression du quota pour les orthophonistes

La profession d’orthophoniste est indispensable dans notre système de soins - Par / 15 octobre 2019

Administration