Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Agriculture et pêche

Je considère cette décision comme une dérive, surtout en cette période de crise sanitaire

Les courriers officiels

Distance d’épandage des pesticides

Par / 7 mai 2020

Lettre au Préfet des Côtes d’Armor

Monsieur le Préfet, J’ai été alertée par de nombreux citoyens costarmoricains et associations de défense de l’environnement et de la biodiversité sur la distance d’épandage des produits chimiques dans les champs au sein de notre Département. En décembre dernier, par décret, notre gouvernement a autorisé à réduire la distance d’épandage des produits chimiques dans les champs à 5 mètres. Ces produits sont, par nature, dangereux pour la santé, nous n’avons plus à le prouver. Aussi, la Confédération Paysanne, entre autres, a dénoncé, à plusieurs reprises, que ces produits impactent fortement l’environnement et (...) Lire la suite

Non à l’euthanasie d’animaux innocents et en pleine santé pendant le confinement, autorisons les adoptions !

Courrier commun au Ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture

Par / 10 avril 2020
Michelle Gréaume et Eric Bocquet, sensibles à la condition animale, ont souhaité adresser un courrier au Ministre de l’agriculture afin (...) Lire la suite

Les centrales d’achat des grandes enseignes doivent se fournir auprès des producteurs locaux

Conséquences de la fermeture des marchés pour les producteurs

Par / 2 avril 2020
Lettre au Ministre de l’Agriculture Monsieur le Ministre, Il y a quelques jours, vous avez annoncé la fermeture des marchés de plein (...) Lire la suite
La dernière proposition de loi
Toutes nos propositions

Cette méthode de pêche est contraire à une gestion responsable de la ressource halieutique

Interdiction effective de la pêche électrique

Par / 21 juin 2019
Le 13 février 2019, les institutions européennes sont parvenues à un accord interdisant totalement la pêche électrique aux navires de pêche de l’Union européenne dans toutes les (...) Lire la suite

Les autres interventions

Affaires économiques Alors que prolifèrent les traités de libre-échange, il est impératif de renforcer ces labels

Information sur les produits agricoles et alimentaires : explication de vote - Par / 4 mars 2020

Affaires économiques La loi EGalim n’a pas répondu à ses objectifs

Activité des entreprises alimentaires françaises - Par / 14 janvier 2020

Les débats Avec le CETA, la traçabilité de la viande est une fable

Place de l’agriculture française sur les marchés internationaux - Par / 1er octobre 2019

Les questions écrites Une nécessité de maintenir les moyens

Situation du réseau des chambres d’agriculture - Par / 19 septembre 2019

Les questions écrites Refusons de manger des pesticides brésiliens !

Importation de produits contaminés - Par / 10 septembre 2019

Les courriers officiels Avec le bénéfice du CICE, ces licenciements sont intolérables

Inquiétudes pour l’avenir des salariés du groupe coopératif In Vivo - Par / 11 juillet 2019

Les courriers officiels Le GDS Bretagne a toujours été aux côtés des éleveurs

Inquiétudes des réseaux de défense sanitaire GDS - Par / 16 mai 2019

Affaires économiques L’activité agricole permet le maintien d’une population permanente sur ces zones

Protection des activités agricoles et des cultures marines en zone littorale - Par / 6 mars 2019

Les débats L’affaire Tereos est représentative du malaise du monde coopératif

Gouvernance des grands groupes coopératifs agricoles - Par / 15 janvier 2019

Les questions écrites Pourquoi l’Etat se désengage des aides pour le bio ?

Aides en faveur de l’agriculture biologique - Par / 7 décembre 2018

Les questions écrites La dangerosité de cette mélocule est largement reconnue

Utilisation de désherbants à base de "Prosulfocarde" - Par / 6 décembre 2018

Les courriers officiels Plusieures filières présentes dans les Côtes d’Armor seraient touchées

Exonération pour les travailleurs agricoles occasionnels - Par / 9 octobre 2018

Dernieres vidéos

1193 %

C’est la hausse moyenne en dix ans des frais bancaires : 17,06 euros par an actuellement, contre 1,43 euro.

Administration