[(IMG/auton2895.jpg|non) Une responsabilité patrimoniale à assumer - Dégradation de la salle du Palais Garnier à Paris - Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Une responsabilité patrimoniale à assumer

Dégradation de la salle du Palais Garnier à Paris -

Par / 16 novembre 2017

Question écrite n° 02051

M. Pierre Laurent attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur la dégradation de la salle du Palais Garnier à Paris.

Des représentants du personnel estiment que depuis les années 2010, les directions de l’Opéra de Paris n’assument plus pleinement leur responsabilité patrimoniale concernant la salle du Palais Garnier. Dès fin septembre 2017, un courrier documenté l’a alertée à ce sujet. Ces personnels dénoncent plus précisément que cette institution mondialement connue souffre d’une baisse des subventions publiques, d’un manque d’organisation, d’une absence d’expertise technique ainsi que d’une insuffisance d’effectifs alloués à la préservation de ce lieu classé. Ils demandent un audit, en vue notamment de donner des orientations pour sauvegarder cette salle qui fait partie du patrimoine national et maintenir en état les deux ateliers de restauration de la salle. Ils estiment également que la direction de l’Opéra de Paris doit rendre des comptes à un architecte des monuments historiques en ce qui concerne les travaux et la gestion de la salle du Palais Garnier et de ses parties publiques et proposent qu’à cette fin, il soit consulté au quotidien pour la gestion de la salle et des travaux entrepris.

Il lui demande ce qu’elle compte faire face à ces requêtes.

Réponse de Mme la ministre de la culture

Publiée le : 08/02/2018, page 544


Texte de la réponse :

Alors que l’Assemblée nationale vient d’adopter les crédits budgétaires du ministère de la culture, la ministre de la culture tient à rappeler que les investissements réalisés à l’Opéra national de Paris, c’est-à-dire le Palais Garnier, l’Opéra Bastille, l’école de danse et les ateliers Berthier, qui accueillent près de 1,6 million de spectateurs et visiteurs chaque année et plus de 1 500 salariés chaque jour, sont de l’ordre de 10 à 12 millions d’euros pour 2018. La subvention d’investissement y concourt.

S’y ajoutent les ressources propres de l’établissement, liées à la capacité d’autofinancement engendrée chaque année par son activité, soit 6 millions d’euros environ, la mise à contribution éventuelle, en complément, du fonds de roulement et les ressources de mécénat affectées à certaines opérations de travaux.

Concernant plus particulièrement la salle du Palais Garnier, un programme de rénovation comprenant la restauration des tissus des loges, des fauteuils d’orchestre, de l’éclairage, le déplacement des projecteurs et de la zone publique a été établi en août 2014 et mis en œuvre depuis. Le programme de rénovation de la salle va se poursuivre, pour un coût total d’environ 2,5 millions d’euros ces quatre prochaines années.

Les rénovations de la galerie et de la rotonde du Glacier pourraient, elles, faire l’objet d’un financement par voie de mécénat. Les opérations d’investissement de l’Opéra national de Paris font l’objet d’un plan pluriannuel d’investissement examiné régulièrement par les ministères chargés de la culture et du budget.

Les services du ministère de la culture assurent un suivi attentif et accompagnent l’établissement dans ces rénovations d’ampleur et dans l’importante transition que représente le transfert de la maîtrise d’ouvrage du bâtiment du Palais Garnier.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Garantir la liberté d’informer

Conditions d’exercice du métier de journaliste lors de manifestations - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Vague de suicides en Guyane : situation urgente !

Mal-être des populations amérindiennes et pénurie de personnels de santé - Par / 11 décembre 2018

Les questions écrites Il faut garantir le caractère public de cet établissement

Situation du Laboratoire du Fractionnement et des Biotechnologies - Par / 7 décembre 2018

Les questions écrites La France doit reconnaître ses torts en Outre-mer !

Patronymes dégradants imposés après l’abolition de l’esclavage - Par / 4 décembre 2018

Les questions écrites Arrêter l’escalade des violences

Usage de grenades GLI-F4 lors d’opérations de maintien de l’ordre - Par / 3 décembre 2018

Les questions écrites Rétablir une concertation avec les syndicats

Situation des artistes du spectacle détachés - Par / 29 novembre 2018

Les questions écrites Cette sélection par l’argent portera préjudice aux plus démunis !

Augmentation des frais d’inscription pour les étudiants hors UE - Par / 21 novembre 2018

Les questions écrites Le processus de paix engagé par les Nations unies doit être respecté

Accord commercial entre l’Union européenne et le Maroc - Par / 12 novembre 2018

Les questions écrites De la nécessité d’impulser un véritable dialogue social

Procédures disciplinaires à l’encontre de syndicalistes de la société nationale des chemins de fer français - Par / 5 novembre 2018

Les questions écrites 55 millions d’euros supprimés pour les EPT

Dotation d’intercommunalité pour les Territoires du Grand Paris - Par / 17 octobre 2018

Les questions écrites 15% d’agressions homophobes en plus en 2018

Vagues d’agressions homophobes en France - Par / 17 octobre 2018

Administration