Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les rappels au règlement

Procédures définies par le règlement interne du Sénat, les rappels au règlement permettent aux sénateurs d’intervenir à l’ouverture de la séance publique sur un sujet particulier de leur choix, en lien avec l’actualité ou le débat en cours.

Lire la suite

Grève des journalistes de Radio France

Par / 3 février 2004

par Jack Ralite

Nous allons dans quelques minutes commencer l’examen d’un projet de loi concernant notamment le dialogue social. Or, à ce moment même, se déroule un conflit social à Radio France, qui dure depuis déjà 8 jours et qui semble - pour ne pas dire qui est - bloqué au niveau gouvernemental par les déclarations de M. Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication, refusant un médiateur.

De quoi s’agit-il exactement à Radio France, premier groupe de radiodiffusion de notre pays, et qui est qualitativement très apprécié ?

Il y a depuis longtemps une disparité salariale à fonction semblable avec la télévision. Suite à un mouvement en 1994 et au plan de M. Servin qui avait été nommé comme médiateur, la disparité avait été reconnue par la tutelle et un plan de résorption de trois ans avait été mis debout avec l’engagement qu’à son issue, à partir d’un état des lieux, des dispositions seraient prises pour rattraper les inégalités maintenues. De fait, deux autres accords en avaient parlé en 1997 et en 2000. Mais depuis, malgré les engagements de la direction cela n’a pas été fait.

Par ailleurs, le point d’indice de référence est bloqué depuis sept ans, et il est question au niveau de la tutelle de continuer une huitième année.

On mesure bien ainsi les raisons légitimes du conflit, on mesure bien qu’il faut négocier au niveau de la tutelle.

Autrement cela veut dire qu’on délégitime la démarche ouverte par le plan Servin et qu’on vide de son sens la Convention collective.

Ajoutons que même si ce n’est pas écrit, il se murmure, qu’un projet existe créant un pôle TV et un pôle radio, ce qui pose la question du devenir du service public. Est-ce qu’il n’y aurait pas d’envisagé un éclatement du pôle audiovisuel public français qui serait comme un rappel de l’éclatement de l’ORTF avec les conséquences que l’on sait ?

Vraiment, ce mouvement de Radio France illustre bien les limites de la loi dont nous allons débattre. Il faut négocier avec les journalistes de Radio France, leur intersyndicale et bien entendre la sympathie naturelle qui les entoure et qui s’exprime notamment parmi les chercheurs et les médecins des hôpitaux.

Les dernieres interventions

Les rappels au règlement Les fermetures de lits d’hôpitaux se poursuivent

Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 - Par / 29 septembre 2021


Bio Express

Jack Ralite

En savoir plus
Administration