Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

Les questions écrites

L’ensemble des questions écrites posées au gouvernement par votre sénatrice ou votre sénateur.

Lire la suite

Revalorisation des pensions de retraite

Question écrite adressée au Ministre du Budget -

Par / 16 mai 2011

M. Bernard Vera attire l’attention de M. le ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l’État sur la faiblesse des pensions de retraite et sur leur nécessaire revalorisation.

En effet, depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 2003-775 du 21 août 2003 sur la réforme des retraites, la revalorisation des pensions s’effectue chaque année sur la base de l’indice des prix de l’INSEE de l’année précédente ainsi qu’à partir de l’indice prévisionnel de l’année concernée.

Cependant, comme le reconnaît l’INSEE lui-même, l’indice de prix n’est ni un indice du coût de la vie ni un indice de pouvoir d’achat. Il mesure simplement l’évolution du niveau moyen des prix des biens et des services consommés par l’ensemble des ménages pondérés par leur part dans la consommation moyenne.

De ce fait, certaines dépenses contraintes, telles que les dépenses liées au logement, à l’énergie, à l’alimentation ou encore à la protection sociale ont augmenté bien plus que l’inflation calculée. De même, l’indice INSEE ne prend pas en compte un certain nombre de dépenses qui pèsent sur le revenu disponible, telles que l’achat du logement, les impôts directs ou encore les cotisations sociales.

Or, la grande majorité des retraités est directement impactée par le poids croissant de ces dépenses contraintes, la pension moyenne étant de 1 122 euros par mois, et de seulement 825 euros pour les femmes. La stricte application de l’évolution en moyenne de l’indice INSEE pour la revalorisation annuelle des pensions ne peut conduire qu’à un appauvrissement des retraités. En outre, l’augmentation de la richesse nationale produite n’ayant aucun impact sur la revalorisation des pensions, l’écart relatif de pouvoir d’achat des actifs et des retraités s’accentue d’année en année.

Il lui demande par conséquent si le Gouvernement envisage, afin d’élever le niveau de vie des personnes retraitées, d’intégrer au calcul de la revalorisation des pensions de retraite l’évolution des dépenses courantes et des salaires.

Les dernieres interventions

Les questions écrites Pour une psychiatrie de secteur !

Anticonstitutionnalité des mesures d’isolement et de contention - Par / 30 juin 2020

Les questions écrites Remédier à une situation préoccupante

Perte de revenus d’une grande partie des interprètes et des traducteurs - Par / 25 juin 2020

Les questions écrites Lutte contre le système prostitutionnel

Rapport d’évaluation de la loi du 13 avril 2016 - Par / 24 juin 2020

Les questions écrites Primes covid-19

Inégalités et manque de transparence - Par / 22 juin 2020

Les questions écrites L’Etat doit compenser les pertes de recettes !

Situation financière d’Ile-de-France Mobilités - Par / 17 juin 2020

Les questions écrites Généralisation du taser ?

Dangerosité du pistolet à impulsion électrique - Par / 11 juin 2020

Les questions écrites Plan de soutien à la filière automobile

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 10 juin 2020

Les questions écrites Soutien de l’État aux associations caritatives

Question écrite au ministre des solidarités et de la santé - Par / 4 juin 2020

Les questions écrites Avenir du groupe Renault et de ses salariés

Question écrite au Ministre de l’économie et des finances - Par / 2 juin 2020

Administration