Droits de l’homme

Réhabilitation des mineurs grévistes de 1948 et 1952

Les questions orales

Question orale au Premier Ministre

Par / 6 décembre 2017
Question n° 0093S adressée à M. le Premier ministre transmis à Mme la garde des sceaux, ministre de la justice M. Dominique Watrin : Monsieur le ministre, dès son installation à la tête du Gouvernement, j’ai écrit au Premier ministre au sujet du dossier des mineurs grévistes de 1948 et 1952 injustement licenciés. Aujourd’hui, bien du chemin reste encore à parcourir par l’État pour une réhabilitation complète. En effet, bien que la République ait reconnu officiellement leur préjudice depuis plusieurs années maintenant, à ce jour seuls 36 dossiers de mineurs ont pu bénéficier des nouvelles dispositions des (...) Lire la suite

La France doit intervenir pour défendre et protéger les droits de notre concitoyen

Salah Hamouri

Par / 19 septembre 2017
Monsieur Emmanuel MACRON Président de la République Française Palais de l’Elysée 55 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris (...) Lire la suite

Mineurs de 1948 : le combat continue !

Lettre au Premier Ministre

Par / 31 mai 2017
Paris, le 29 mai 2017 Monsieur le Premier Ministre, Vous dirigez un gouvernement qui se déclare à l’écoute de tous les Français et (...) Lire la suite

Les autres interventions

Les courriers officiels Pour le respect du droit à Calais

Courrier adressé au Ministre de l’Intérieur - Par / 29 février 2016

Affaires sociales La France doit respecter le droit international !

Droit de l’enfant : article 21ter - Par / 22 février 2016

Les communiqués de presse Mineurs de 1948 : une reconnaissance étendue

Projet de loi de finance rectificative 2015 - Par / 15 décembre 2015

Les courriers officiels Encore un effort pour les grévistes de 1948

Courrier adressé à la Ministre de la Justice - Par / 11 septembre 2015


Bio Express

Dominique Watrin

Sénateur du Pas-de-Calais
Membre de la commission des Affaires sociales
Elu le 25 septembre 2011
En savoir plus

Dernieres vidéos

29 %

des contrats de travail signés en 2018 le sont pour une durée d’une seule journée.

Administration